Partage avec le Président du Conseil Synodal

Suite à la dernière Assemblée de paroisse du 3 septembre 2017, et à la frustration qui a été formulée par des paroissiens de ne pas pouvoir s’exprimer sur la décision du Conseil Synodal. Un temps d’échange est proposé, le 26 septembre, de 19h30 à 21h30, au presbytère Farel. 

Ce temps veut être un temps de dialogue, où le président du Conseil Synodal pourra entendre ce que les paroissiens ont besoin de dire.

Vous pouvez porter ce temps dans la prière pour qu’il puisse vraiment être un pas sur le chemin de la paix.

J’y tiens…

TOUT LE PROGRAMME EST VISIBLE ICI (FLYER PDF) 

 

J’y tiens… C’est par ce slogan que le comité de la manifestation Expo-Bible a intitulé l’événement de la rentrée qui se déroulera du mardi 12 au mardi 19 septembre.                                                                                                           Organisée par les Eglises du Conseil chrétien de la ville de La Chaux-de-Fonds et plusieurs communautés du Réseau évangélique, dans le cadre du 500ème anniversaire de la Réforme (1517 -2017), l’exposition « J’y tiens » est destinée à un public large, initié ou non, croyant ou non. Cet outil pédagogique est adapté aux enfants en âge scolaire et nous souhaitons également donner aux écoles la possibilités de venir la visiter. Les organisateurs ont choisi de l’intituler « J’ytiens » pour témoigner de leur attachement à ce trésor universel.

Le comité lance un appel aux bénévoles : « Nous avons besoin de vous ».

Montage, démontage des stands, bar, guides de l’expo, lecteurs bibliques, vous avez un peu de temps à mettre à disposition, adressez-vous à Christine Phébade Yana-Bekima, elle se fera un plaisir de vous inscrire.

La Bible, Patrimoine de l’Humanité

Reconnaître un site, un momunent, une ville comme patrimoine mondial de l’humanité, c’est lui attribuer l’un des dix critères qui lui permettront d’obtenir ce label tant convoité.

« Le patrimoine mondial de l’Unesco est l’ensemble des biens culturels et naturels présentant une valeur exceptionnelle pour l’héritage commun à toute l’humanité. » Il doit donc avoir une dimension universelle. Dès lors, on peut affirmer que la Bible appartient à l’humanité toute entière si l’on se réfère à la liste des critères de sélection établie par l’Unesco. (Unesco.org)

La Bible. D’où vient-elle ? Quelle est son histoire ?

C’est à cette question que veut répondre cette exposition.

Constituée de six panneaux permettant de découvrir sa genèse, sa transmission, ses traductions, sans oublier les peuples ainsi que les lieux où elle prit naissance, la Bible nous parle des hommes et de leurs croyances et nous conduit aux origines du christianisme.

« La Bible est un livre, un document. Ce document n’est pas tombé du ciel comme une météorite. Il s’intègre dans une histoire humaine… Les copistes, les traducteurs ont laissé en lui leurs traces. La Bible a une histoire… passionnante… Cette découverte de l’extérieur du livre permet d’en mieux comprendre l’intérieur. » (Comment la Bible est venue jusqu’à nous, Claude Parizet, Viens et Vois, 1986).

 

Son histoire est intimement liée à celle de l’écrit et de l’imprimerie. Cette invention donnera à la connaissance un moyen de se libérer des limites de l’écriture manuelle et de diffuser largement les idées de l’époque à la manière d’un résau social actuel. La Bible fut le premier livre sorti de presse, en 1455. C’est à Gutenberg que sont attribués ces mots : « La vérité est emprisonnée dans quelques manuscrits qui détiennent ce précieux trésor. Rompons le sceau qui retient captives les choses saintes. Donnons des ailes à la vérité… ».

Une réplique de la presse de Gutenberg complètera cette exposition et permettra de comprendre son fonctionnement. Il sera possible, pour ceux qui en feront la demande, de repartir avec une page de la Bible imprimée sur cette presse.

Le 500ème anniversaire de la Réforme donne l’occasion aux églises de la ville de s’unir pour offrir une série de manifestations autour de cet évènement historique qui a marqué l’Europe du 16ème siècle, et dont les retentissements continuent aujourd’hui encore à se faire entendre.

Des conférences, des concerts, des spectacles pour tous les âges jalonneront cette semaine, alliant à la fois le sérieux et l’humour. L’histoire et l’actualité se rejoignent, le quotidien et l’éternel, l’éphémère et le durable.

Cette Exposition, ainsi que les divers événements, se tiendra dans les locaux de la paroisse Notre Dame de La Paix, rue du Commerce 73.

L’entrée est libre. Cependant, un tronc sera mis à disposition de celles et ceux qui souhaitent apporter une contribution à l’organisation.

Une célébration rassemblera les croyants de la ville le dimanche 17 septembre à 10h au Temple Farel.

Enfin, un temps de lecture quotidien permettra d’écouter des textes bibliques, de 18h à 18h30 à la chapelle de Notre Dame de La Paix.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le mardi 12 septembre à 18h00 en présence des organisateurs et de Monsieur Théo Bregnard, conseiller communal.

Découvrez le programme sur le site de la paroisse réformée www.eren-cdf.ch

 

 

Christine Phébade-Yana Bekima, animatrice, Conseil chrétien de la Chaux-de-Fonds

François Quoniam, pasteur, Réseau évangélique

Culte d’Envoi de Jean-Bernard

Venez participer au Culte d’Envoi de Jean-Bernard Boissard

samedi 1er juillet à 18h au temple St-Jean

Voici un an que Jean-Bernard Boissard est à la retraite, mais il a accepté de continuer de célébrer des services funèbres, pour l’équivalent d’un engagement à 30%. Un travail parfois moins visible, mais précieux pour notre paroisse qui est appelée à accompagner 130 familles en deuil chaque année.

Le samedi 1er juillet, la paroisse célèbre un culte d’envoi, pour rendre grâce du ministère que Jean-Bernard a eu parmi nous et pour l’envoyer vers son prochain ministère…..la retraite (car la retraite n’est certainement pas la fin de toute chose, et est un lieu où nous imaginons facilement que Jean-Bernard continuera à porter du fruit autour de lui).

Et pour lui laisser la parole, nous remettons ici le spirituel paru dans le Porte Parole à l’occasion de son départ :

 

Quatre ans et demi que vous m’avez accueilli, et déjà le départ

4½ ans de rencontres, de partages, de découvertes et plein de souvenirs dans ma mémoire et dans mon cœur. Alors, le premier mot qui me monte aux lèvres, c’est «MERCI».

Merci pour tout ce que vous m’avez permis de découvrir, d’approfondir.

Merci au Conseil paroissial, on a pu chercher ensemble – difficilement parfois – des solutions à des questions importantes et graves, comme Les Forges, l’Abeille ou le centre paroissial.

Merci aux innombrables petits groupes qui œuvrent humblement dans l’ombre: service des cultes, multiples conciergeries, kermesse, vente, et pour tant d’autres petites choses encore. Merci pour ces moments de partages si profonds, lors d’une étude biblique, à l’issue d’un culte ou lors d’un deuil.

Merci aux jeunes, pour leur enthousiasme, leur spontanéité, leur engagement et ces repas partagés à Farel.

Merci au colloque pour sa bienveillance et son soutien, en particulier quand le deuil a touché ma famille.

Oui, un grand merci à chacune et à chacun pour ces 4½ ans passés avec vous. Et en pensant à tout cela, un verset m’est revenu: «Quiconque vous accueille, m’accueille; quiconque m’accueille, accueille celui qui m’a envoyé.» Alors merci, parce que plus souvent que vous ne le pensez, vous m’avez permis de L’accueillir, et si vous aussi vous avez pu l’accueillir, gloire à LUI. Et pour qu’IL continue à être glorifié, tournons-nous vers le futur, en méditant cet autre verset: «Il n’y a pas de division dans le corps, mais les différentes parties ont toutes un égal souci les unes des autres». 1Co. 12 : 25. Il y a encore des choix difficiles, douloureux même, qui vous attendent. Comment trouver la bonne décision, sans provoquer des divisions,sans rejeter personne? Peut-être que le chemin se trouve dans le renoncement à croire que sa propre idée est la meilleure, et que même si elle l’est, théoriquement, il vaut mieux y renoncer pour l’épanouissement de l’autre… Bonne continuation à chacune et à chacun

Jean-Bernard Boissard, pasteur

Fête de fin de catéchisme

Le 4 JUIN 2017 – à 9h45 au temple FAREL

 

La paroisse célèbre la fin du parcours de catéchisme de toute une volée.

La fin de la dernière année d’école obligatoire correspond également à ce qu’on pourrait appeler la « majorité religieuse ». C’est un moment ou l’enfant devient adulte aux yeux de l’Église, et est invité à se prononcer sur sa foi.

Durant toutes ces années de jeunesse, il a pu apprendre et questionner la foi chrétienne, et particulièrement durant cette dernière année de catéchisme. Une année pour expérimenter cette foi, et vivre un catéchisme existentiel, qui le rejoint à travers des rencontres, des expériences, des jeux, des temps de partage, et une la volonté de vivre un peu d’une vraie fraternité.

S’il le désire, et en pleine liberté, celui qui a été baptisé enfant a ainsi l’occasion de se prononcer sur le choix qu’ont un jour fait ses parents, et confirmer son baptême.

C’est un moment important de la vie des catéchumènes, un moment de fête pour leur famille, et un moment de célébration pour toute la paroisse. Cette fête se vit dans un culte, préparé et célébré par l’équipe de moniteurs qui ont entouré les catéchumènes depuis le début de l’année. C’est un moment de joie où tous sont les bienvenus, quelles que soient leurs convictions, pour accompagner leurs proches.

C’est aussi l’occasion pour la paroisse de célébrer la jeunesse et de montrer l’importance qu’elle a et la place qui est la sienne dans notre Église. Venez, et soyez porteur de cette joie.

(photo du camp 2017 dans les Cévennes)

 

La nuit des Églises

La paroisse participe à la 3e nuit des Églises et ouvre le temple St-Jean
Vous êtes toutes et tous les bienvenus pour le visiter et voir ce qui s’y passe 


18h Découvrir un culte de type réformé
19h15 Rencontrer des pasteurs – recevoir une bénédiction, une prière

(des pasteurs et des accompagnateurs sont présents pour prendre le temps de vous écouter et de prier avec et pour vous) 

20h Un concert méditatif

avec les jeunes du conservatoire  et le Gospel’Bees sous la direction de Nicole Jaquet-Henry

22h Vivre un temps de méditation et prières du soir