Oui, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ.
Galates 3,27
C’était l’image du baptême qui vous sauve maintenant : il n’est pas la purification des souillures du corps, mais l’engagement envers Dieu d’une bonne conscience ; il vous sauve par la résurrection de Jésus Christ
1Pierre 3,21
Jésus s’approcha et leur dit : Toute autorité m’a été donnée dans le ciel et sur la terre. Allez, faites des gens de toutes les nations des disciples, baptisez-les pour le nom du Père, du Fils et de l’Esprit saint, et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai commandé. Quant à moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.
Mt 28,18-20

                                                           

Dans la Bible, les compréhensions du baptême sont multiples.

Jean-Baptiste baptisait d’eau, en exhortant les baptisés à se repentir et à changer d’attitude. En faisant cela, il reprend un rituel de purification qui utilise l’image de l’eau pour symboliser le lavement des péchés. Jésus a vécu ce baptême, mais sa signification a alors changé.
Dans la première Église, ceux qui ont connu Jésus ou qui sont les témoins de la résurrection, les Apôtres, ont baptisé au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. L’eau étant à la foi symbole de vie et de mort, le baptême fut compris comme une association à la mort et la résurrection de Jésus. Celui qui passe par les eaux du baptême est ainsi incité à mourir à son ancienne vie soumise au péché, et vivre d’une vie nouvelle à l’image de celle du Christ ressuscité. Cette vie nouvelle est le commencement de la vie éternelle qui a déjà vaincu la mort et qui commence dans notre monde.

Une nouvelle naissance souvent associée à une nouvelle identité, marquée par la trace de Dieu en nous. La nouvelle identité, souvent accompagnée d’une mise en valeur du prénom du baptisé, peut être vue comme une entrée dans la grande famille des chrétiens, de ceux qui ont « revêtu » le Christ. Le baptême est aussi une marque d’engagement de la personne, en réponse à l’amour de Dieu. L’Église réformée baptise les enfants, car elle manifeste par là que le baptême est avant tout un don de Dieu. Mais ce baptême est alors un appel prononcé sur la vie de l’enfant, qui est invité à le confirmer lui-même lors de sa maturité religieuse.
Lorsque des parents demandent le baptême pour leur enfant, ils s’engagent donc à faire connaître Dieu à leur enfant pour qu’il puisse un jour répondre librement à l’appel qui leur est adressé. L’Église est à leur côté dans cette tâche et s’engage à être un lieu où ils pourront toujours entendre l’Évangile et apprendre à connaître Dieu.


Pour demander le baptême de votre enfant, vous devez au préalable prendre contact avec Christine Phébade Yana Bekima  au 079 248 34 79 ou par mail christine.phebade@eren.ch. Elle vous donnera toutes les informations dont vous avez besoin.
Actuel : la pasteur Francine Cuche Fuchs organisera avec le curé Jean-Marie Oberson les soirées de préparations au baptême pour les parents.
Lors des soirées, nous vous offrons
– Une réflexion sur le sens du baptême
– Un espace ouvert où aborder en toute liberté les questions qu’on se pose sur la foi, les Eglises…
– Un approfondissement de quelques textes bibliques
– Une sensibilisation à l’Eveil à la Foi et à l’éducation chrétienne de nos enfants.
Les rencontres de préparation, sous forme de deux soirées, sont destinées aux familles demandant le baptême de leur 1er enfant. Les parrains et marraines sont invités à participer à la 2ème rencontre.
Pour aller plus loin :

vous pouvez visiter l’excellent site fait par l’Église Unie française  legrandplongeon.fr